Partagez ce contenu
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Par Geofan


La minute GEOINT est un court billet qui donne des clefs techniques, trucs et astuces rapides pour enrichir votre pratique de la recherche open source sur les sujets géospatiaux.

Chercher un nom de lieu – un toponyme – peut parfois être une vraie difficulté (lieu-dit, mauvaise traduction, toponyme local, etc), surtout si l’on travaille uniquement avec google (qui renverra assez logiquement vers google maps). Il existe néanmoins plusieurs moyens de rechercher un toponyme, gratuitement et quelques éléments à avoir en tête.

Les sites cartographiques « généralistes »

Évidemment, chercher dans google est la façon la plus rapide et parfois la plus efficace pour trouver un toponyme.  Il est important d’avoir en tête que chercher directement dans google maps restreint déjà plus le champ des recherches et permet de se concentrer sur les noms de lieux. A ce stade, il ne faut évidemment pas s’arrêter à google, mais consulter également bing maps, wikimapia.
D’autres sites plus spécialisés peuvent être utiles, notamment pour certains pays spécifiques :


Chine
Évidemment, il faudra connaître le nom en chinois, mais passer par un site de traduction peut s’avérer utile. Les sites de référence sont :
•         https://map.baidu.com/
•         https://map.qq.com/ (tencent) qui contient notamment un excellent remplaçant de google streetview
•         https://ditu.amap.com/ (plutot orienté navigation routière, le waze chinois)
A noter qu’il peut exister des différences certaines de localisation d’un lieu entre google et baidu, on peut ainsi constater un décalage de plusieurs centaines de mètres (le décalage est expliqué dans l’article wikipedia)
De façon plus exotique, certains types de cartes (à la SIM/Populous) sont parfois populaires. Par exemple la carte de Shenzen:  http://sz.chachaba.com/


Inde
Bhuvan est vraiment le site incontournable avec deux versions :
•     https://bhuvan.nrsc.gov.in/bhuvan_links.php,
•     https://bhuvanapp1.nrsc.gov.in/bhuvan2d/bhuvan/bhuvan2d.php pour la visualisation en 2D


Russie
Yandex maps s’impose en première ligne pour la Russie  mais n’ est pas la seule option :
• 2gis
militarymaps qui s’apparente au pendant oriental de liveuamap nécessitera une inscription VK

Les sites de toponyme (gazeteer)

Un gazeteer ou « index géographique » est un dictionnaire géographique utilise conjointement avec une carte ou un atlas. S’il ne fallait en citer que deux, ce serait geonames et nominatim :
• https://www.geonames.org/
• https://nominatim.openstreetmap.org/
Ces deux bases sont assez différentes par construction, il est donc souvent nécessaire d’utiliser les deux. Un point d’attention concernant les résultats, car on parle bien de toponymes, cela concerne donc autant un nom de village que de montagne. On trouvera ici une description de tous les types d’objet : http://www.geonames.org/statistics/total.html
Une troisième base fait référence, c’est celle du gazeteer de Getty:
• Gazetteer – World – Getty Thesaurus of Geographic Names :
lien http://www.getty.edu/research/tools/vocabularies/tgn/

Chaque pays peut développer sa base de toponymes, c’est souvent une des missions d’un institut géographique national. Il faudra donc ne pas hésiter à chercher par pays:

La question de la langue

A noter qu’une des difficultés, c’est naturellement la langue. New York et Nueva York c’est la même chose. 巴黎  Париж et Paris, également.  Pourtant, une recherche d’un toponyme en français peut donner des résultats fortement différents de la langue d’origine.

Pour aller plus loin

Une simple recherche « national geographic institute » ou « mapping agency » avec le nom du pays peut vous permettre de trouver de nouvelles sources d’information.

Enfin, dernier conseil. Un nom de lieu est une représentation culturelle, dont la réalité géographique peut être vague.
Menilmuche, par exemple, est bien un lieu, dont certains proposeront une délimitation mais qui peut être « floue ».

Source de l’image d’illustration : Fucking, Autriche – Wikipedia