Partagez ce contenu
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  


Lors de vos recherches en sources ouvertes, il est parfois nécessaire de disposer de relevés météorologiques précis d’une zone géographique et une période donnée.
Ainsi, si vous cherchez à identifier la chrono-localisation d’une image ou d’une vidéo présentant de la neige, il est important de pouvoir vérifier vos déductions, à l’aide d’éléments externes.

Bien sûr, il existe une liste importante de site météorologiques en français ou en anglais, capables de vous renseigner.
On citera par exemple Météo-France, Weather Underground…

Malheureusement, ces sites ont une mémoire relativement récente et disposent de statistiques assez lacunaires. Par ailleurs, certaines zones géographiques assez lointaines sont peu référencées, notamment si l’on cherche un historique ancien.

Pour illustrer cette problématique, prenons l’exemple de recherches susceptibles de concerner la ville d’Alger (Algérie), en janvier 1996 sur le site Weather Underground.

Image d'un relevé météo OSINT d'Alger en janvier 1996 sur OpenFacto.fr
Relevé météo vide pour Alger en janvier 1996 sur Weather Underground

On le voit, les relevés ici évoqués sont assez imprécis voire inexistants.

Pour pallier à cette difficulté, trois sites web sont susceptibles de vous éclairer.

1- Wolfram Alpha :

Wolfram Alpha n’est pas à proprement parler un site météorologique, mais un moteur de recherches scientifique, capable de répondre à des requêtes en langage naturel (en Anglais). L’intérêt de Wolfram Alpha par rapport à d’autres moteurs est qu’il retourne à l’utilisateur des données structurées; soit sous forme de tableau, soit sous forme de graphe.
Le site est gratuit pour les recherches mais le téléchargement des données brutes n’est possible qu’avec la version payante.

Voici la requête type correspondant à l’exemple de référence sur Alger.

https://www.wolframalpha.com/input/?i=weather+in+alger,+algeria,+in+january+1996

La réponse apparaît au bout de quelques instants sous forme de graphes et de tableaux.

L’information la plus importante, outre les données elles-même, se trouve en bas de page : les données sont issues de la station météorologique de l’aéroport de la ville. Si vos recherches concernent un secteur géographique un peu plus éloigné ou en altitude, il vous faudra pondérer ces résultats.

Au final, il s’agit là d’un usage très intéressant du moteur Wolfram Alpha, qui apparaît souvent comme assez sexy mais dénué d’intérêt pratique.

2- WeatherSpark :

WeatherSpark est un site dédié à la météorologie, dont les deux caractéristiques principales sont :

  • Une base archive très importante
  • Une navigation très interactive
  • un rendu sous forme de graphiques assez design.

Voici la requête type correspondant à l’exemple de référence sur Alger.

https://fr.weatherspark.com/h/m/147957/1996/1/Climat-historique-en-janvier-1996-%C3%A0-A%C3%A9roport-d&%2339;Alger-Houari-Boumediene-Alg%C3%A9rie#Figures-Temperature

Pour arriver à cette requête, il est tout à fait possible d’afficher une requête générale « Alger », puis de cliquer de manière intuitive sur l’année, le mois et de filtrer ainsi votre requête jusqu’à la granularité qui vous intéresse.

Vous constatez que les graphes sont particulièrement réussis et esthétiques. Le détail horaire des températures est particulièrement précieux.
Revers de la médaille, ils ne sont pas facile à appréhender ou à interpréter sans une certaine habitude.

Mais là aussi, la base de données archivée et très conséquente et permet de remonter largement dans le temps pour les données météorologiques.
Il permet par exemple sur l’exemple d’Alger, de récupérer des données d’aéroports ou de stations météorologiques distantes, susceptibles d’être également pertinentes.

3- Le site de Solenn Nadal

Site amateur, OVNI du web météorologique, le site web de Solenn Nadal, sa créatrice, est une véritable mine d’or et recense une volumétrie de données impressionante.
Passez outre son aspect rustique et ancien, sa couleur criarde et sa densité.
Ici, on fait dans le dur!
Solenn aime la météo et les chiffres, Passionnément. Et vous le fait partager.

Voici la requête type correspondant à l’exemple de référence sur Alger.

http://meteo-climat-bzh.dyndns.org/relevmois-15-1-1996.php

Vous remarquez la syntaxe simplicissime l’URL de la requête!

Alors oui, c’est vrai, le site est un peu fouillis. Oui, les graphes sont rustiques.

Mais la qualité du jeu de données, la densité des relevés disponibles est incroyable. Le travail abattu par Solenn est immense. C’est de loin mon site météo de référence!

Conclusion

Comme pour toute information découverte en ligne, il est nécessaire de tout recouper. Ne vous fiez jamais à une seule source et essayez d’identifier leur source.

Pourquoi ne pas, par exemple, retrouver le monde 1.0 et passer quelques heures dans une bibliothèque, à la recherche de journaux de cette époque, pour avoir une confirmation de vos hypothèses?

Il existe certainement d’autres sites du même type. N’hésitez pas à les lister en commentaire de ce billet.

Nota : cet article est basé sur une série de tweets postés en janvier 2019 sur mon compte Twitter.