OpenFacto forme 20 journalistes du réseau Cenozo au Burkina Faso

OpenFacto forme 20 journalistes du réseau Cenozo au Burkina Faso

OpenFacto s’est rendu à Ouagadougou (Burkina Faso) du 19 au 24 mars 2021 pour former vingt journalistes d’investigation burkinabé, maliens et nigériens membres du réseau CeNoZo.

Le principal objectif de la CENOZO, est de contribuer au renforcement des capacités des journalistes d’investigation ouest-africains à travers des formations, du soutien financier et technique à l’investigation dans divers domaines tels que la corruption, le crime organisé, la mauvaise gouvernance, les violations des droits humains et l’environnement.

La CENOZO, a également pour objectif d’éditer des enquêtes, de faire du mentoring et du réseautage aux journalistes d’investigation ainsi que de porter une assistance juridique à ceux poursuivis pour leur travail. Pour atteindre ses objectifs, la CENOZO s’est entourée de plusieurs partenaires de divers horizons.

Cette formation d’une durée de 4 jours, montée en un temps record par CeNoZo (un mois et demi, en temps de pandémie…) visait à couvrir les bases techniques et juridiques de la recherche en sources ouvertes et d’initier et perfectionner les participants à l’usage des principaux moteurs de recherches et aux réseaux sociaux

Évidemment, une large part était consacrée à la géolocalisation et à la chronolocalisation sous toutes ces formes, le tout sur la base d’exemples très pratiques.

Outre le contenu de la formation, dense, ce type de manifestation reste également pour chaque journaliste, un excellent moyen de développer et cultiver son réseau de connaissance et de travailler en mode collaboratif.

Nous espérons que cet atelier est le premier d’une longue série de collaborations avec CeNoZo!

Merci donc à Arnaud et toute son équipe (Isabelle, Zalissa et Odette, notamment!!!) à Ouagadougou, ainsi qu’à Marthe Rubio de GIJN, pour avoir permis l’organisation de cet évènement!

Clinique de Droit International d’Assas (CDIA) – Seconde formation

Clinique de Droit International d’Assas (CDIA) – Seconde formation

Pendant trois demi-journées, les étudiants de la Clinique de Droit International d’Assas ont eu l’opportunité de participer à une formation aux techniques d’investigation en sources ouvertes. Malgré la situation sanitaire qui empêchait toute rencontre physique et limitait quelque peu les interactions, les étudiants, motivés, ont bénéficié d’une formation entièrement en ligne, chaque samedi matin, pendant trois semaines, organisée par l’association Open Facto.

Entre apprentissage des bases de l’OSINT (Open source intelligence), exercices pratiques et rencontres avec des professionnels (journalistes et juristes spécialisés), cette formation est venue, de l’avis de tous les étudiants, compléter utilement leur parcours universitaire. Tous sont sortis ravis de la formation et, pour beaucoup ce fut en effet une véritable découverte, riche en apprentissages.

La première demi-journée de formation a débuté par une présentation des aspects juridiques et techniques de l’OSINT puis s’est poursuivie par la préparation du poste de travail et l’utilisation des moteurs de recherche. Au cours de la deuxième demi-journée, les étudiants ont appris à rechercher des informations à partir des réseaux sociaux et des systèmes de messagerie instantanée avant de s’initier à la géolocalisation. Enfin, la dernière demi-journée s’est concentrée sur l’approfondissement de la géolocalisation et s’est clôturée par la rencontre avec deux assistants juridiques spécialisés du Pôle Crimes contre l’humanité, crimes et délits de guerre du Tribunal Judiciaire de Paris.

A travers les techniques qu’ils ont apprises, cette formation a également permis aux étudiants de se rendre compte que l’OSINT est un outil accessible, à condition d’avoir un minimum de curiosité et un sens réel de l’observation – qui peut se travailler. Les étudiants ont ainsi été impressionnés des informations qu’il était possible d’obtenir à partir de seulement quelques données et d’un peu de persévérance.

Face aux premiers exercices, les étudiants, encore novices pour la majorité, ont pu se sentir quelque peu déstabilisés. Mais, grâce à la méthode apprise, ils se sont rapidement pris au jeu de la recherche. Progressivement, la plupart se sont d’ailleurs sentis plus à l’aise. On comprend alors aussi que l’une des clefs de l’OSINT repose dans la pratique.

A ce sujet, les étudiants pourront être amenés à recourir à l’OSINT dans le cadre des projets cliniques, en particulier au sein du pôle affaires pénales. Par la suite et selon les voies professionnelles vers lesquelles ils s’orientent, ils auront certainement l’occasion d’utiliser de telles techniques comme ont pu témoigner les deux assistants spécialisés que les étudiants ont rencontrés.

En définitive, c’est avec enthousiasme que s’est terminée cette formation et l’envie partagée d’aller plus loin.

Nina Chaize,

Chargée de communication pour la Clinique de droit international d’Assas.

La Clinique sur Facebook : https://www.facebook.com/CDIAssas

Atelier OSINT OpenFacto avec les étudiants de la formation Clinique du Droit International à Assas (Paris) les 25 et 26 janvier 2020

Atelier OSINT OpenFacto avec les étudiants de la formation Clinique du Droit International à Assas (Paris) les 25 et 26 janvier 2020

Maîtriser les outils de géolocalisation à partir de photos et de vidéos, découvrir les astuces cachées des réseaux sociaux et travailler de manière méthodique… Pendant deux jours, la quinzaine d’étudiants de la Clinique du Droit International (CDIA) de la Faculté de Droit D’Assas à Paris se sont familiarisés aux techniques de recherches en sources ouvertes. 

Cette association, fondée par des étudiants des Master II Justice Pénale Internationale et du Master II Droits de l’Homme et Droit Humanitaire, travaille sur des questions juridiques pour le compte d’ONG, de cabinets spécialisés sur le thème des Crimes contre l’Humanité et des génocides. Intégralement prise en charge par OpenFacto*, cette formation, qui s’est déroulé les 25 et 26 janvier, avait deux objectifs : donner méthodologie et outils aux étudiants pour mieux appréhender leur cursus et les préparer à leurs futurs métiers.

Géocodage à OpenFacto

Pendant leurs études, ces étudiants s’intéressent de très près aux violences dont a été victime la communauté peule, aussi bien au Mali qu’au Burkina Faso. Pour les besoins de cette enquête, OpenFacto a donc orienté cette session de formation sur la résolution de nombreux cas pratiques, notamment en terme de géolocalisation et d’identification. Les étudiants, presque tous novices en matière d’OSINT, ont appris à se servir de nombreux outils, tous gratuits et/ou en open-source. Parmi ces instruments, l’accent a été mis sur les dispositifs de géolocalisation à partir de photos et de vidéos, tel que search by image, l’utilisation de nombreux moteurs de recherche et ainsi que Google Earth.

OpenFacto a également fait intervenir venir plusieurs spécialistes (journaliste, enquêteur et juriste, tous membres bénévoles de l’association) pour familiariser les étudiants à la méthodologie d’enquête ; préparation, collecte du renseignement, archivage puis analyse. L’accent a aussi été mis sur l’importance du travail en équipe. Une formation très riche en données, qui accroît la panoplie de ces futurs juristes, la polyvalence étant de rigueur pour pouvoir intégrer des cabinets ou des ONG.
Nul doute qu’OpenFacto leur a fourni des outils indispensables pour la bonne poursuite de leur carrière!

*La formation s’est déroulée grâce à l’investissement bénévole de Poline, Sébastien, Cécile et Aurélie (OpenFacto), ansi que celle d’Alexandre et Margot (CDIA), merci à eux! <3
Les frais engagés sur ce type de projet proviennent exclusivement des cotisations et dons des membres et des quelques bénéfices engrangés lors des précédentes sessions de formation. Un immense remerciement à tous les membres d’OpenFacto!

Si vous souhaitez soutenir ce type de projet, comme celui de SIRAJ par exemple, soutenez l’association par un don ou votre adhésion!

OpenFacto anime un cours sur l’OSINT pour les étudiants en Master Journalisme de l’École de Journalisme de Sciences Po

OpenFacto anime un cours sur l’OSINT pour les étudiants en Master Journalisme de l’École de Journalisme de Sciences Po

English follows

À partir du vendredi 13 septembre 2019, OpenFacto démarre le cours en anglais « How to Search and Check Facts » sur l’enquête en sources ouvertes pour le premier semestre des étudiants en Master Journalisme de l’École de Journalisme de Sciences Po.

Retrouvez-nous sur Twitter (@OpenFacto) tous les vendredis jusqu’à fin novembre pour suivre les thématiques abordées et les étudiants dans leur découverte de l’investigation en ligne.

Encadrés par deux journalistes membres de l’association, les 20 étudiants passeront en revue les nouvelles méthodes de recherche en ligne, les thématiques abordables via les sources ouvertes et l’importance que ce type d’approche prend dans le paysage médiatique (voir par exemple NYT Visual Investigations, France 24 Observateurs, BBC Africa Eye, etc).

Alternant méthodologie et outils, le cours couvrira notamment la vérification d’images (géolocalisation, chronolocalisation, etc), l’analyse d’images satellites, les plateformes de trafic maritime et aérien, ainsi que l’enquête en source ouverte appliquée aux zones de conflits et la sécurité digitale.

Le cours a pour but d’apporter aux étudiants une maîtrise de la méthodologie et techniques d’enquêtes en sources ouvertes. Les deux dernières sessions de la formation seront aussi consacrées à des enquêtes en sources ouvertes.

Cet atelier forme le premier partenariat d’OpenFacto avec une université. La formation et la sensibilisation des étudiants et l’appui aux universités dans la promotion de la recherche en sources ouvertes est au coeur de la vision d’OpenFacto.

Pour adhérer à la communauté OpenFacto qui ne cesse de grandir et soutenir nos projets, c’est ici!

À propos d’OpenFacto

OpenFacto est une association loi 1901 créée en 2019 consacrée à la démocratisation des techniques en sources ouvertes pour tous. L’association organise des formations pour les ONG, le monde universitaire, les rédactions et les organisations publiques, ainsi que des opportunités de rencontre pour la communauté OSINT française et un soutien aux enquêtes et recherches.

Web : https://openfacto.fr

Contact :

À propos du Master Journalisme de l’École de Journalisme de Sciences Po

Structuré en 4 semestres sur 2 années universitaires, avec 20 semaines minimum d’expérience professionnelle en rédaction, le Master Journalisme forme à un métier, et un seul : le journalisme. Créé en 2004, aux origines de l’Ecole de journalisme de Sciences Po, il fait partie des formations reconnues par les journalistes professionnels et prépare à la meilleure des insertions sur le marché de l’emploi.

Web: https://www.sciencespo.fr/journalisme/fr/formations/master-journalisme.html

OpenFacto leads a course in OSINT for the students in Master of Journalism at the Sciences Po Journalism School

On Friday 13 September 2019, OpenFacto starts the course – taught in English – ‘How to Search and Check Facts’ on open source investigations for the first semester of the students in Master of Journalism at the Sciences Po Journalism School.

Follow us on Twitter (@OpenFacto) every Friday until the end of November to follow the themes discussed and the students in their discovery of online investigations.

Led by two journalists who are members of the association, the 20 students will look at the new online search methods, what topics can be investigated using open source techniques and the growing importance of OSINT for media organisations (see for instance NYT Visual Investigations, France 24 Observers, BBC Africa Eye, etc).

Mixing methodology and tools, the sessions will cover image verification (geolocation, chronolocation, etc), satellite imagery analysis, platforms offering ship and plane tracking, as well as open source investigation applied to war zones and digital security.

The course aims to equip the students with a deep understanding of open source methodologies and techniques. The last two sessions will be dedicated to live open source investigations.

This class is the first partnership of OpenFacto with a university. Training and awareness-raising of students as well as support to universities in the promotion of open source investigations is at the heart of OpenFacto’s mission.

To join the growing OpenFacto’s community and support our projects it’s here!

About OpenFacto

OpenFacto is an association created in 2019 under the 1901 law dedicated to the democratisation of open source techniques for all. The association organises training courses for NGOs, academics, editors and public organisations, as well as meeting opportunities for the French OSINT community, and support for stories and research. 

Web : https://openfacto.fr

Contact :

About the Master of Journalism at the Sciences Po Journalism School

Structured in 4 semesters over 2 university years, including 20 weeks minimum of professional experience with media organisations, the Master of Journalism prepares to a career and one only: journalism. Created in 2004, at the start of the Sciences Po Journalism School, the Master of Journalism is among the degrees recognised by professional journalists and provides all needed to the best integration on the labour market.

Web: https://www.sciencespo.fr/journalisme/fr/formations/master-journalisme.html

OpenFacto forme le collectif de journalistes syriens SIRAJ aux techniques OSINT les 5 et 6 octobre 2019

OpenFacto forme le collectif de journalistes syriens SIRAJ aux techniques OSINT les 5 et 6 octobre 2019

OpenFacto s’associe avec SIRAJ – The Syrian Investigative Reporting for Accountability Journalism – pour former ces journalistes syriens aux techniques de recherche en sources ouvertes. L’atelier a pour objectif de les soutenir dans leur démarche d’enquête sur les sujets critiques impliquant différentes parties en Syrie.

Les journalistes syriens, basés en Europe, participeront à un atelier de deux jours à Paris les 5 et 6 Octobre 2019, et qui couvrira un spectre large de techniques « OSINT » et d’outils, incluant de la géolocalisation, ou encore les techniques de recherches en sources ouvertes appliquées aux entreprises. Cet atelier a pour objectif d’élargir leur capacité d’enquête et de leur donner les outils et la méthodologie pour vérifier les informations sur les sujets concernant la Syrie.

A noter : Cet atelier est intégralement pris en charge par l’association (déplacements, hébergement, formation), grâce aux fonds récoltés durant les trois précédents ateliers OpenFacto.

Mohamed Bassiki, fondateur et président de SIRAJ : «  Cet atelier est un soutien et un encouragement important pour une nouvelle génération de journalistes syriens. Il répond à un vrai besoin et leur permettra de développer leurs compétences pour produire et publier de nouvelles enquêtes, aux standards internationaux, en s’appuyant sur des informations disponibles en sources ouvertes. »

Du côté d’OpenFacto, un représentant de l’association indique que ce type d’atelier est au cœur de l’esprit OpenFacto : partage des connaissances, assistance aux journalistes et activistes, utilisation d’outils libres et des sources ouvertes afin qu’ils puissent travailler pleinement sur des sujets complexes tout en leur assurant une meilleure sécurité personnelle en ligne.

Les techniques de recherche en sources ouvertes ont joué ces dernières années un rôle central dans de nombreuses enquêtes sur la Syrie et plus particulièrement sur l’utilisation des armes chimiques et les cas de contournement de sanctions. Les techniques en sources ouvertes constituent de plus en plus un type de preuves acceptables devant les juridictions.

Cet atelier est le premier partenariat d’OpenFacto avec une ONG internationale et s’inscrit dans le cadre d’un programme de formations qu’OpenFacto a pour but de développer dans les douze prochains mois pour soutenir des organisations similaires en francophonie.

Télécharger le communiqué de presse.

Download the press release.

Important : vous pouvez soutenir financièrement le projet sur la page Helloasso dédiée!!

A propos d’OpenFacto : OpenFacto est une association loi 1901 créée en 2019 consacrée à la démocratisation des techniques en sources ouvertes pour tous. L’association organise des formations pour les ONG, le monde universitaire, les rédactions et les organisations publiques, ainsi que des opportunités de rencontre pour la communauté OSINT française et un soutien aux enquêtes et recherches.

Web : https://openfacto.fr

Contact :

A propos de SIRAJ :

(SIRAJ) Syrian Investigative Reporting for Accountability Journalism – est une association loi 1901 créée en 2019 a pour objectif de former et soutenir les journalistes syriens dans leurs enquêtes sur la Syrie. SIRAJ produit des enquêtes et rapports sur la Syrie, soutient et finance les journalistes syriens dans et en dehors du pays.

Web : https://sirajsy.net/

Contact :

Introduction à la géolocalisation pour des étudiants de Sciences Po Paris

Introduction à la géolocalisation pour des étudiants de Sciences Po Paris

Introduction et cas pratiques animés par Lou

OpenFacto a eu l’opportunité d’intervenir le 6 Mars dernier dans le cours de C. Cohen intitulé « Politics of images in international conflicts » à Sciences Po Paris qui débat du rôle des images dans les conflits et de leur utilisation à des fins politiques.

Au programme: une introduction aux techniques de vérification et géolocalisation des images et des vidéos, questions à se poser dans le cas d’une actualité chaude, méthodologie pour géolocaliser et dater des images et une introduction à quelques outils en ligne. L’atelier s’est terminé par l’étude de 3 cas: un groupe terroriste en Syrie, des manifestations au Soudan et un cas de désinformation sur l’Iran.

OpenFacto a adoré partager avec les étudiants très curieux sur le sujet! Un grand merci au professeur pour cette opportunité.