Partagez ce contenu
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

OpenFacto s’est rendu à Ouagadougou (Burkina Faso) du 19 au 24 mars 2021 pour former vingt journalistes d’investigation burkinabé, maliens et nigériens membres du réseau CeNoZo.

Le principal objectif de la CENOZO, est de contribuer au renforcement des capacités des journalistes d’investigation ouest-africains à travers des formations, du soutien financier et technique à l’investigation dans divers domaines tels que la corruption, le crime organisé, la mauvaise gouvernance, les violations des droits humains et l’environnement.

La CENOZO, a également pour objectif d’éditer des enquêtes, de faire du mentoring et du réseautage aux journalistes d’investigation ainsi que de porter une assistance juridique à ceux poursuivis pour leur travail. Pour atteindre ses objectifs, la CENOZO s’est entourée de plusieurs partenaires de divers horizons.

Cette formation d’une durée de 4 jours, montée en un temps record par CeNoZo (un mois et demi, en temps de pandémie…) visait à couvrir les bases techniques et juridiques de la recherche en sources ouvertes et d’initier et perfectionner les participants à l’usage des principaux moteurs de recherches et aux réseaux sociaux

Évidemment, une large part était consacrée à la géolocalisation et à la chronolocalisation sous toutes ces formes, le tout sur la base d’exemples très pratiques.

Outre le contenu de la formation, dense, ce type de manifestation reste également pour chaque journaliste, un excellent moyen de développer et cultiver son réseau de connaissance et de travailler en mode collaboratif.

Nous espérons que cet atelier est le premier d’une longue série de collaborations avec CeNoZo!

Merci donc à Arnaud et toute son équipe (Isabelle, Zalissa et Odette, notamment!!!) à Ouagadougou, ainsi qu’à Marthe Rubio de GIJN, pour avoir permis l’organisation de cet évènement!